Questions fréquemment posées

Si la question que vous souhaitez nous poser ne figure pas dans cette page, vous pouvez nous contacter.

TEG Erroné

Depuis l’explosion du crédit elles courent à la part de marché et oublient pendant ce temps qu’elles ont aussi des règles qui s’appliquent à elles.
Il n’y a qu’une façon de le savoir c’est de faire étudier le dossier par un spécialiste. A l’heure actuelle ce sont 80% des banques qui sont concernées.
Entre le temps de l’étude, de l’expertise, celui de la négociation et/ou de la procédure devant un Tribunal il faut compter 2-3 ans.
Vos conditions particulières, vos conditions générales de vente et le tableau d'amortissement daté de votre crédit. Il arrive parfois qu’au stade de l’expertise des documents complémentaires soient demandés.
Les établissements bancaires jouent sur leur réputation et leur force pour gagner du temps et décourager ceux qui veulent faire valoir leurs droits. En plus pendant le temps où elles font durer le jeu l’argent reste dans leurs coffre
Un forfait d’honoraires destiné à couvrir un certain nombre de charges : expertise, assurance …… et des honoraires complémentaires de résultats d’un montant de 10%HT exigible à la transaction définitive.
Ce que vous voulez puisque c’est votre argent.
NON, vous pouvez rester dans votre établissement bancaire mais il faut être lucide : vous lui demandez, preuves à l’appui, de vous rendre de l’argent qu’elle pensait avoir déjà acquis, et elle ne va pas aimer.
Cela va de l’indifférence la plus totale à la menace parfois ... Ceci dit, les banques prennent de plus en plus au sérieux les contestations de crédit et cherchent à rentrer en relation avec leurs clients.
Parce qu’il est important d’avoir la tranquillité d’esprit à savoir que jusqu’à 8200 € vous ne risquez absolument rien. Le Conseil ayant souscrit une Police d’assurance, le Client bénéficie d’une garantie de remboursement des sommes engagées, si la décision de justice en première instance ne lui est pas favorable et uniquement si cette décision de justice intervient avant le 36ème mois suivant la date de signature de la mission confiée au Conseil.

Ananacrédit

L'analyse de votre dossier est gratuite. Si votre dossier est éligible, des honoraires vous seront demandés (moins de 6300€). Les honoraires servent au paiement de la procédure contentieuse (frais d'avocats et frais de justice). Autrement dit, les honoraires demandés sont une avance sur votre indemnisation. En cas d'échec de la procédure (moins de 5%), vous êtes intégralement remboursé de vos frais à hauteur de 8200€ maximum.